lundi 23 octobre 2017

Album - Pretty Terror par Jane Doe And The Black Bourgoises

 Album 'Pretty Terror'  par Jane Doe And The Black Bourgoises 
Le troisième album de  Jane Doe And The Black Bourgoises fait désormais partie des objets que tu peux acquérir dans la boutiques des bourgeoises noires, la release party s'est déroulée au Driverone ( Baisy-Thy) samedi dernier, on nous rapporte que lors de l'after-party, on a servi très peu de sodas, limonades ou d' infusions à la verveine.
En mars dernier, déjà, tu avais croisé les Louviérois au Zik Zak à Ittre, ils avaient à l'occasion étrenné plusieurs titres du nouveau recueil de chansonnettes qu'ils ont baptisé ' Pretty Terror' et ce n'est pas en l'honneur d'Annick, paraît-il.
On te rappelle l'identité de la panthère, de son gang d'affreux  et des avenantes choristes, on sait que tu as la mémoire atrophiée:

Jane Doe:lead vocal,  pour l'état civil Julie Meganck
Angel':guitar  (
Angelo Guttadauria )
Fabian Djamys Desmedt:  keys
Arnaud Bailly : basse 
T.Vonskam:drums , dis, Nicolas (Scamardi), le T c'est pour Tarzan?
Et:
Jessie.B: backing vocals  (
Jessica Crespo)
 Cookie.G: backing vocals  ( Framboise ou Françoise, ça dépend des jours, Gerin)
Cherry.B: backing vocals ( Claudia Di Deo) 

La rondelle est sortie chez M and O Music, De Schutter Charles et Nicolas Scamardi se sont chargés de l'enregistrement et du mixin,, Nico, le forçat, a composé la majorité des titres.



Tracks:
Don't Wanna Close My Eyes
Chubby Love
Roaming in the City
The Clash
Chemical Cocoon
Gold Digger
Rn'R Band
Pretty Terror
Field of Pain
Misfit
Badass Girl
Woman
The Thrill

 'Don't Wanna Close My Eyes' ouvre, si sur Spotify, Deezer ou ITUNES,  le titre s'éteint après 38 secondes, la version physique développe 2' 46"".
On ne change pas une formule qui a fait ses preuves, le glam/punk/power rock énergique, intensément sexy, de Jane et des ses sbires  nous rappelle les heures de gloire des Runaways, d'Elastica, Veruca Salt ou plus tard  les Donnas, on aime ça!
I wanna have fun and I wanna get laid....si c'est pas intellectuel, ça , ' Chubby love' ou l'équivalent féminin de 'Sex and Drugs and Rock'n' Rol!' de feu Ian Dury.
 Jane, tu bois un verre, après le show?

à suivre

samedi 21 octobre 2017

Album - Lysistrata – The Thread

 Album  - LysistrataThe Thread
Le premier album de Lysistrata, ' The Thread', est sorti le 20 octobre, distribution Luik Records pour la Belgique.
 Tracks- 

1.The Thread 03:06
2.Asylum 03:11
3.Answer Machine 08:04
4.Sugar and Anxiety 08:31
5.Reconciliation 06:45
6.Dawn 01:27
7.The Boy Who Stood Above The Earth 11:41 
Comme tu as été à l'école, on a un peu honte de te rappeler que Lysistrata est une comédie d'Aristophane, le  Cyril Hanouna  hellène, qui d'après ton prof de Grec, paix à son âme, est né en 445 avant Jésus.
Non, il n'a pas précisé si c'était lors du mounikion ou du scirophorion, qui durait 29 jours, comme tu le sais!
Au Collège Agrippa d'Aubigné de Saintes, on donne des cours de Grec ancien également et, donc, Théo Guéneau ( gt)/ Max Roy (bs) et Ben Amos Cooper ( chant,  drums), d'accord , le nom ne sonne pas Charente, Ben est originaire de Bristol, ont choisi de faire carrière sous l'étiquette Lysistrata.
Avant l'album, que tu viens de glisser dans le lecteur, ils s'étaient farcis d'un EP ( Pale Blue Skin), avaient  récolté quelques lauriers (  Ricard S.A Live Music 2017 /Prix du Jury Les Inouïs Du Printemps de Bourges 2017/ Prix FEQ 2017, as-tu lu sur leur facebook), ce qui leur a permis de jouer dans la cour des grands, au Rock en Seine, e a!

Le menaçant 'The Thread' s'écrit bien avec d et pas avec t, tu suis, Pénélope?
Entre math rock, noise et  post hard core, le trio a décidé de te bousculer avec comme résultat un début d'étranglement car, dès les premiers coups de baguettes ,suivis par des riffs sournois,  la bière, que tu sirotais  à la bouteille, se trompe de chemin et au lieu de passer par l'oesophage choisit la trachée, t'as failli y rester.
 Bande de salopards!
Ils n'en ont rien à cirer et  amorcent 'Asylum', une berceuse encore plus hargneuse, portée par les mugissements du gars de Bristol. 
Hey, sister I love you,  hurle-t-il, il aime les garçons aussi, son papa et sa maman également, tu le crois gentil ce jeune homme, ne t'y fie pas, le morceau s'intitule 'Asylum', rappelle-toi 'Vol au dessus d'un nid de coucou'. 
La suivante,  'Answer Machine',  dépasse les huit minutes, elle est faite de climats diversifiés.
Démarrage noisy, suivi par  un mouvement paisible, le temps de griller une cigarette, montée en puissance,  folle débandade, accalmie lyrique, petite rengaine catchy, insidieusement le ton monte, la guitare crache le feu, la rythmique s'emballe, tu ne sais plus où donner de la tête, du coup tes talons battent le sol quand,  abruptement, le trio décide de laisser mourir le morceau. 
Sont imprévisibles, ces gamins!
Durée quasi similaire pour 'Sugar and Anxiety', à l'intro aussi longue qu'un titre punk, ...woke up this morning... qu'il récite, ne crois pas qu'ils vont nous la faire Muddy Waters ou John Lee Hooker, c'est reparti pour un math rock fulgurant et syncopé.
Pas aussi rigide que les tirades de Don Caballero, heureusement , mais t'as tout de même intérêt à t'accrocher et si tu nages comme  un chimpanzé,  prévois une bouée!
Si t'es du genre anxieux, on te déconseille 'Reconciliation' , le chanteur semble te faire comprendre que ça ne sert pas à grand chose de te terrer, ils vont te trouver de toute façon et comme ils rappliquent avec des couteaux, ce que tu peux faire, c'est composer  le numéro de Zorro pour te tirer de ce mauvais pas.
Pour fans de A Place to Bury Strangers, Fugazi ou Battles, si tu ne jures que par Ed Sheeran, tu oublies!
Lorsque l'aube pointe; les oiseaux chantent, pas Lysistrata, ' Dawn' est un intermède  instrumental qui précède la pièce maîtresse de près de douze minutes, '  The Boy Who Stood Above The Earth'. 
La plage est amorcée par une voix off, soutenue par une guitare fluide, le récitant se tait pour faire place à un chant scandé et à un élan post rock flamboyant.
Une nouvelle fois les retournements de situation se multiplient sans nuire à la cohésion du propos. Lysistrata maîtrise son sujet à la perfection  et nous propose un ouvrage étonnamment mature pour un groupe né il y a 3/4 ans à peine.

A voir à Liège le 28 octobre ( KulturA) et à l'Atelier 210, le lendemain!

Tristesse et larmes ... ils sont partis: Danielle Darrieux, Eamonn Campbell, Gord Downie, Phil Miller, Iain Shedden, Augustin Mawangu Mingiedi

Danielle Darrieux aura passé le cap de 100 années sur terre avant de s'en aller le 17 octobre.
De 1931 à  2010, l'actrice aura joué dans 103 films des deux côtés de l'Atlantique,  dont quelques chefs-d'oeuvre:  ' le Rouge et le Noir' , 'L'Amant de lady Chatterley', 'Alexandre le Grand', 'Les Demoiselles de Rochefort', 'Le Bon Dieu sans confession', 'La Vérité sur Bébé Donge', 'Mayerling'....
La petite fiancée de Paris s'est également illustrée sur les planches en  interprétant,  e a,  du Sacha Guitry, Jean Anouilh, Guy de Maupassant, Alfred de Musset, Marcel Achard ou du Éric-Emmanuel Schmitt.
Danielle Yvonne Marie Antoinette Darrieux était aussi une chanteuse prisée, ' Le beau dimanche' , tiré du film Le Bal de 1931, est probablement un de ses premiers titres.
La musique aura été indissociable de sa carrière de comédienne, ' Premier rendez -vous' de 1941 sera son  'tube' initial, terme qui n'existait pas à l'époque.
Tout le monde se souvient de 'La chanson d'Yvonne' que Danielle Darrieux  interprète dans le film' Les Demoiselles de Rochefort' de Jacques Demy, musique de Michel Legrand.
En 2006, elle chante 'La Folle Complainte' de Charles Trenet dans le film 'Nouvelle Chance' réalisé par Anne Fontaine , ce sera une de ses dernières prestations vocales. 

Le guitariste Eamonn Campbell ,qui avait rejoint les Dubliners en 1987, est décédé le 18 octobre à l'âge de 70 ans.
Après le décès de Barney McKenna, qui marquait la fin du groupe irlandais, Eamonn décide de poursuivre sa route avec trois autres ex-Dubliners sous l'identité The Dublin Legends.
Le groupe était passé à Ostende il y a quelques semaines. 
John Sheahan est le seul élément de la formation des débuts qui ne se trouve pas dans un cimetière!

Gord Downie ( 53 ans) , frontman des Tragically Hip, est décédé des suites d'un cancer le 17 octobre. 
Le groupe, né en 1984, a enregistré 13 albums qui ont, quasi tous, atteint la première place des charts au Canada.
Le Hip était souvent passé par chez nous ( Werchter, le Cactus Festival, l'AB), son plus grand succès étant  'Ahead By A Century'.
Gord Downie a enregistré six albums solo, le dernier 'Introduce Yerself' cette année.
 'And the Conquering Sun' de 2014 est une collaboration entre Gord et les Sadies qui se produisaient hier à Zemst. 

Le guitariste Phil Miller, associé à la Canterbury Scene, nous a quittés le 18 octobre. 
Robert Wyatt disait de lui : "Phil Miller would rather play a wrong note than a note that somebody else had ever played".
Parmi les groupes pour lesquels il a joué notons: Carol Grimes, National Health, Hatfield and the North, Matching Mole, Robert Wyatt ou  In Cahoots( band qu'il avait fondé en 1982)...

 Iain Shedden, an Australian music journalist and former rock star, has died aged 60, annonçait le Daily Mail il y a 5 jours.
Le Scottish- Australian journalist  a été le batteur des formidables The Saints, du punk rock combo The Jolt, de Snakes of Shake et de Summerhill.

 Augustin Mawangu Mingiedi, devenu le leader de Konono n°1 après le décès de son père en avril 2015, vient de le rejoindre dans l'au-delà, il avait 56 ans.
Le groupe star de l'afro pop a décidé de poursuivre sa carrière:
Konono No.1's proud and brave leader Augustin Mawangu Mingiedi has passed away yesterday.
He'd been ill for several months. We are devastated.
But Konono N°1 are indestructible, and we've been continuing to work and perform. After Mingiedi and Augustin, the torch of lead likembe player has now been passed to the 3rd generation, to Augustin's son Makonda, who is fronting the band with original singer Menga Waku...; se lit sur leur page facebook!


jeudi 19 octobre 2017

Juliette Armanet - Sandor à la Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 18 octobre 2017.

Juliette Armanet - Sandor à la Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 18 octobre 2017.

Fin août sur l'event facebook... au secours, je recherche 2 billets pour Juliette Armanet, le 18 octobre 2017.
Des messages similaires, on a fini par en compter plus de trente, c'est dire qu'il faisait torride dans le pigeonnier, ce mercredi soir!

L'avant-programme assuré par Sandor, trois dates en Belgique, après un passage aux Nuits 2017, valait déjà le déplacement.
Merci Nadia de nous avoir déniché les derniers tickets!
L'EP ' Bar de Nuit' de  Virginie Florey, alias Sandor, t'avait ébloui en son temps, ce soir, il fallait attendre l'épreuve de la scène.
A 20:00, pile, Sandor ( voix, guitare, échantillonneur), Jérémie Duciel ( electronic drums, programming) et Noémie Mendez ( synthé, secondes voix) se manifestent pour attaquer  ' Marée noire', une plage marécageuse non reprise sur l'extended play.
Le pad  génère des beats polaires, le synthé dessine des vagues sinueuses , la guitare grince, les deux voix synthétiques, elles aussi, se répondent et ébranlent tes sens.
Baptise, à ta convenance, le propos de cold wave ou de synth pop!
 Où vas-tu, Sandor?
On te sent un brin nostalgique, t'étais pas bien, ici?
Je retourne au pays, ' Parmi les miens'.
Un sourire énigmatique, un bref bonsoir, la fille dépose la guitare sur le support , laissant le soin à Noémie et à Jérémie d'élaborer un fond sonore pour une chanson de rupture désabusée, ... je renonce à ton amour...finis, les mots qui blessent... .
La demoiselle de Lausanne remet au goût du jour  la mouvance post-punk/cold wave française, née dans les années 80, et mise en valeur par des gens tels que Guerre Froide, Marquis de Sade, Baroque Bordello ou Opéra de Nuit.
Aujourd'hui, Lescop et Bagarre  se réclament de la même esthétique sombre.
Erreur de programming, Jérémie, on vient de la jouer celle-là, un sourire et le trio propose ' En osmose'  aux climats Fishbach.
Avec ' Le mur' on revient à la lecture du EP.
A-t-elle vu le long-métrage de Xavier Dolan, 'Mommy', traitant des murs de l'incommunicabilité?
L'atmosphère n'est pas à l'allégresse,  je souffre du manque de toi!
Hier, au Reflektor, à Liège, le cousin de Michel Daerden m'a dit avoir adoré ma musique tout en me reprochant un manque de contact avec le public.
Je suis timide, ça se soigne, Pierre?
Après les confidences, Bruxelles hérite d'une des pièces maîtresses de l'enregistrement, la petite merveille ' Rincer à l'eau'.
Sandor, Noémie et Jérémie viennent au devant de la scène pour saluer le public, ils se ravisent pourtant, on leur accorde encore dix minutes, entamées par 'Tu disais',  un texte  explicite et cru qui devrait plaire à Virginie Despentes ou à Catherine Breillat.
Pour les retardataires, je m'appelle Sandor, voici la dernière, ' Bar de nuit' à la sensualité à fleur de peau.
Oui, JP?
Elle est bien, Sandor!


La sono diffuse 'Superstition' de Stevie Wonder pour annoncer l'arrivée de Juliette Armanet.
Toi, c'est  Yves Simon que tu entendais...
Vous marchiez Juliet au bord de l'eau, vos quatre ailes rouges sur le dos
 Vous chantiez Alice de Lewis Carroll sur une bande magnétique un peu folle...
Car c'est bien Au Pays des Merveilles de Juliette que tu es invité à faire escale.
Juliette, tu lui donnes à peine 20 ans, elle en a plus, est rieuse, décomplexée, drôle, déroutante et taquine.
 La séduisante jeune dame n'a sorti qu'un seul album, 'Petite Amie', elle suscite le même enthousiasme auprès du public que de la presse.
La Rotonde a dansé, frappé des mains, chanté, a été émue,  a ri, est tombée amoureuse.
 Ne pas succomber au charme de la Lilloise relève du domaine de l'impossible!
Les rideaux s'écartent, ils sont quatre à se présenter, sans doute, Stéphane Bellity ( alias Ricky Hollywood)  – batterie/ Jérôme Arrighi – basse/ Jean Poulhalec – guitare et Corentin Kerdraon – claviers, ils lancent l'intro, majestueuse, Juliette traîne, elle se maquille encore.
La voilà, une entrée en piste théâtrale, elle se dirige vers toi, aïe, te tend la main, profère... vous avez une belle moustache, monsieur ... O K, elle se fout légèrement de ta poire, il faut réagir, ...vous aussi, mademoiselle... fou rire général, le ton est donné, le jeu va se poursuivre pendant toute la durée du concert.
Elle s'installe derrière le piano et amorce ' Manque d'amour', le refrain étant repris par la salle, presque entière.
Oui, il y a du Véronique Sanson, du France Gall, forcément du Michel Berger, même une pointe de Polnareff dans cette belle ballade, mais à quoi bon tracer des parallèles, Juliette c'est Juliette, elle a de l'esprit.
Jean troque l'électricité contre une guitare sèche, après un passage au bureau de poste, mademoiselle Armanet décide de nous envoyer une 'Carte postale douce-amère, ' aux teintes pastel.
Elle minaude, sourit, décide de changer style, ' L'Indien', une déclaration d'amour en mode  groove .
Un morceau  prodigieux, une interprète épatante!
Viens, Corentin!
Il passe derrière le piano, sur lequel elle s'accoude.
Non, ne me regardez pas  je vais rire, concentrez-vous, svp!
Ce marivaudage va te tuer, tu te sens comme la groupie de la pianiste qui te murmure ' Star triste'.
Triste, tu n'es pas, tu nages dans un bonheur béat!
'Cavalier seule' évoque William Sheller et avant de proposer 'L'amour en solitaire' elle s'en prend à ton voisin.
Tu habites ici?
Non, en Wallonie.
Chacun porte sa croix, on se téléphone?
Cinq minutes d'applaudissements, elle attend, les garçons se tirent, elle sourit, encore...
Juliette, je t'aime,  et pourtant je ne suis pas fan de manga.
 ' L'accident' est interprété  solo, c'est beau à pleurer, tu pleures!
Pardon, non, je ne me prénomme pas 'Alexandre'.
Alexandre, où êtes-vous?
Dans le jardin, sans doute!
Voilà un Alexandre, il a une belle chemise, sa maman ne lui a pas appris à la boutonner convenablement, il s'assied sur le tabouret, frôle Juliette, la caresse, il est odieux,... tu me fais de l'ombre, Alexandre, je ne suis pas Léon Blum, je t'aurais affronté en duel à l'épée.
Merci, Alexandre, je t'embrasse, passons à autre chose, ' Sous la pluie'.
Serais-tu mélancolique, belle enfant?
 Je suis une mélancolique joyeuse!
Belle ballade, humide, décorée par un solo Stephen Stills, puisque tu penses à Véronique!
Le piano est poussé à l'arrière du podium, place au disco dancing ' A la folie' , suivi par le tout aussi tourbillonnant ' Loulou', à la mise en scène luminescente.
Michel, je te refile les torches, prends en soin, je danse!
Fort bien, mon petit loup!
Elle envoie une nouvelle bombe disco,  'Un Samedi soir dans l’histoire', aussi percutante que ' Macumba' de J P Mader  ou 'L'Amour A La Plage' de Niagara!
Le piano reprend sa place initiale pour la dernière salve, je me concentre en fermant les yeux, c'est bon, on y va:  'Adieu Tchin Tchin', quelques flashes de Robert Charlebois viennent frôler tes neurones.
 Cette fille est un ange ou un démon, elle nous promène selon sa fantaisie  comme des petits toutous bien sages.
Un dernier sourire, puis direction les coulisses, avant de revenir pour le rappel, une adaptation personnelle d'un tube américain ( Juliette, The Weeknd est Canadien!), ' Je te sens venir' ( I feel it coming), le titre le plus chaud d'un show triomphal.

Juliette Armanet est d'ores et déjà signée pour les prochaines Nuits Bota!










mercredi 18 octobre 2017

Lambert Wilson chante Yves Montand à La Madeleine, Bruxelles, le 17 octobre 2017.

Lambert Wilson chante Yves Montand à  La Madeleine, Bruxelles, le 17 octobre 2017.

Une organisation MB Presents!

Le dossier du Cirque Royal reste un point sensible, le conflit entre le Botanique et la Ville de Bruxelles semble au point mort, donc tous les concerts prévus dans la salle de la rue de l'Enseignement ont dû être déplacés.

Lambert Wilson chante Yves Montand a trouvé refuge à La Madeleine.
Le soir de l'événement, il ne restait que quelques sièges disponibles ( la salle avait été garnie de fauteuils)!
 Ivo Livi, fils de Giovanni et Giuseppina Livi, arrive à Marseille à l'âge de deux ans, le petit rital deviendra une star mondiale, et, 25 ans après la mort de celui qui est devenu Yves Montand, l'homme est toujours bien vivant dans le coeur des Français.
Lambert Wilson lui rend hommage fin 2015, en gravant l'album 'Wilson chante Montand', une tournée d'envergure suit la sortie du disque, avec une date bruxelloise à la salle de la Madeleine, dans laquelle ont pris place  des parents belges, domiciliés à Ath, du comédien.
Les gens, l'âge mûr dominait, qui avaient fait le déplacement en espérant entendre un florilège des grands succès du Papet seront sortis de la salle vaguement  frustrés,  car le dessein poursuivi par l'homme de théâtre était de concevoir un spectacle en chansons retraçant la carrière, les rencontres et le militantisme de celui que le public du Henry Miller Theatre de New-York a rappelé 16 fois en 1959.
Extinction des feux à 20:10', ils sont sept à descendre les marches devant les mener sur la scène, six musiciens d'exception, menés par Bruno Fontaine, le pianiste/chef d'orchestre, les autres se nomment Pierre-Alain Tocanier à la batterie/ Armance Quero (violoncelle)/ Christophe Wallemme (basse ou contrebasse)/ Baptiste Germser ( cor, bugle)/ Roland Pinsard (clarinette, clarinette basse, sax soprano) et le beau Lambert. 

Le show de ce soir ne se résume pas à un récital traditionnel mais à un véritable  spectacle en chansons, le parcours d'Yves Montand est retracé par des textes de Jorge Semprun, de Jean Cocteau et d'autres proches de l'artiste marseillais, les poèmes ou extraits de textes ouvrent la porte aux titres choisis par Lambert Wilson.
Le voyage débute avec ' La grande cité', un morceau de 1946 auquel Lambert colle l'amusant 'Luna Park', un swing à la française, qui lui permet d'esquisser un pas de danse en mode Fred Astaire.
Ce n'est pas de Marseille que rêvait Giovanni Livi en fuyant l'Italie fasciste, mais d'Amérique, Lambert sur le ring pour illustrer  ' Battling Joe', le boxeur qui avait une sacrée droite.
Légèrement cabot, le fils de Georges laisse le soin au public d'entamer ' La chansonnette', qui recueille une ovation une fois arrivée à son  terme.
Piano/voix, pour faire la connaissance de ' Clémentine'  et de son corsage léger.
Enchaînement orchestré par Bruno Fontaine, adieu Clémentine, voici Paulette dont tout le monde est amoureux.
Quel bonheur d'entendre 'La bicyclette' , le 45 tours que ton père a usé jusqu'à la moelle en le posant des milliers de fois sur le pick-up antique auquel nous, les gosses, on ne pouvait pas toucher.
 Après la chanson à succès place à  Yves Montand , Bob Castella et ses Rythmes et le moins connu  'Il a fallu' avant d'aborder l'épisode Edith Piaf et l'immortel ' Mon manège à moi';
Un petit saut dans la fosse, je te fixe dans les yeux, Louison, puis je retourne sur scène et je la joue Joséphine Baker.
Il virevolte, le bougre, et Bruxelles aime ça!
Prévert ' Le jardin' est suivi par la valse musette 'A Paris', le voilà transformé en ballerine de Degas.
Si Bécaud était Monsieur 100 00 volts, Lambert Wilson s'en approche sérieusement.
On quitte la ville lumière pour Saint-Paul de Vence, la Colombe d'Or, pour aller à la rencontre du couple mythique Yves  Montand/ Simone Signoret , 'Toi, tu ne ressembles à personne'.
Casque d'Or est unique!
Il s'agenouille et amorce ' Voir', et c'est comme si il faisait un signe à Jacques, là-haut.
Bruxelles frissonne.
La romance 'Le temps des cerises' interprétée a capella frôle le magique, puis vient Arthur Rimbaud avec le profond ' Le dormeur du val', suivi par d'autres titres consacrés à l'absurdité de la guerre, ' Quand un soldat' et l'admirable ' Barbara' de la plume de Jacques Prévert.
Montand est né communiste, 'Le chant des partisans' et ' Madrid'  nous le rappellent.
' En sortant de l'école'  précède 'Syracuse' dont la musique était signée par un autre grand de la chanson française, Henri Salvador.
Nous sommes en 1982, au Brésil, Yves Montand a rempli le stade de foot, il chante ' Sanguine' et comme s'il venait de marquer le but qui a qualifié la sélection , Lambert Wilson termine allongé sur la pelouse.
Montand chante Baudelaire, 'Les bijoux', Wilson étonne!
Voilà Marilyn, ' Coeur de mon coeur', une aventure sans lendemain, Simone attend...
Bruxelles la voulait, la voilà ' Les feuilles mortes'.
Se taire, écouter, éviter de respirer!
Existe-t-il une meilleure chanson pour terminer un tour de chant?

La salle debout, ils reviennent et proposent, in English, le jazzy ' Come back to me' , de la bande-son de 'On a clear day you can see forever' de Vincente Minnelli, Yves Montand partageait l'affiche avec Barbra Streisand. Le titre permet la mise en évidence des talents des musiciens.
 Après deux heures de show, tous,  ils regagnent les loges.
Bruxelles n'a pas l'intention d'aller se coucher et aura droit à un second  rappel, ' Les grands boulevards'  avant de quitter la salle en souriant.
C'était si bon, murmure un voisin!




lundi 16 octobre 2017

Album - Anoïa - Un autre hiver

Album - Anoïa Un autre hiver

Anoïa?
Au secours, google!
Anoïa, also called anoesia, means extreme mental deficiency.
Merci et que dit la gazette de Libramont? 
 ANOÏA est un mot grec ancien qui désigne l’incapacité de percevoir et de comprendre le monde. C’est avec cette idée en toile de fond que se forme dés 2013, la première mouture du groupe qui évoluera pour arriver au trio actuel.
Et ce groupe a sorti tout récemment un premier album,  distribué par Moonzoo Music ( mixage et mastering: Roland Degreef de Machiavel), la plaque a été baptisée ' Un autre hiver'. 

Line-up:  Guillaume Rousseaux ( batterie) - Laurent Poos ( chant, guitare) et Christophe Poos ( basse).

 Tracklisting:
1 Cons et fiers
2 Et puis quoi encore ?
3 Encore une histoire
4 Au fond du puits
5 À petit feu
6 La bête
7 Mémoire
8 Facile à dire
9 Guerilla
10 Ça tourne

Le groupe se dit influencé par Noir Désir et Nirvana, des paramètres qui se vérifient à l'écoute de 'Cons et fiers', un morceau aussi percutant que les frappes du regretté Jean-Marc Renard.
Te laisse pas acculer dans les cordes, tu risques le K O. 
Si ' Et puis quoi encore?'  démarre pianissimo, lorsque la guitare entre en piste, tu te retrouves balayé par un vent grunge violent, une accalmie  passagère suit la première bourrasque, ...non, mais, et puis quoi  encore... interroge d'une voix rocailleuse un des frères Poos et le typhon reprend de plus belle.
Secouant!
' Encore une histoire' rappelle le rock abrasif du plus célèbre groupe bordelais.
Les Hurlements d'Léo?
C'est ça, ceux qui ont pondu  'Tostaky'!
Où m'emmènes-tu?
'Au fond du puits'.
Un nouveau morceau énervé, chanté d'un timbre qui te cloue sur place.
 Il fait noir au fond de  ce gouffre, t'as pas la frousse, Laurent?
Non, je n'ai pas peur de rester seul au fond du puits, d'ailleurs, je me méfie des certitudes.
Je te balance une bière, pour te tenir compagnie!
Anoïa poursuit son trip avec le midtempo mélancolique  'À petit feu' avant de recharger le fusil-mitrailleur et de cogner salement avec ' La bête', un morceau coup de poing, concis et brutal.
Rage et bouillonnement caractérisent ' Mémoire' , du rock carré et explosif.
Un riff de guitar heavy metal introduit ' Facile à dire' qui doit autant à Téléphone qu'à Luke, un autre adepte d'un French rock incisif.
Une petite pointe de punk, ça vous dit?
' Guerilla' devrait plaire aux anciens fans de Parabellum.
L'album expire avec la tornade  ' Ça tourne' , un titre qui risque de te conduire chez le médecin pour aller faire soigner la sensation de vertige qui s'est emparée de ton cerveau.
C'est imprudent de se laisser tenter par un tour sur le  manège maléfique.
Parenthèse, sympa le clin d'oeil à Nino Ferrer! 

Anoïa , un groupe à surveiller de près, ces mecs ont la foi!



  
 

dimanche 15 octobre 2017

Hygiaphone Cover de Téléphone au Zik-Zak à Ittre, le 14 octobre 2017

Hygiaphone Cover de Téléphone au Zik-Zak à Ittre, le 14 octobre 2017

20:30', rue de Tubize, Ittre, moins de monde que lors de l'apparition de Saint-Nicolas sur la Grand-Place de Petit-Rechain.
Les routes barrées du côté de Oisquercq ne sont pas étrangères à la défection des ouailles, une expédition délirante pour arriver à bon port, résultat à l'heure où devait débuter la prestation de Hygiaphone, il n' y avait pas moyen de réunir assez de joueurs pour former deux équipes de foot, à la rigueur, on pouvait imaginer une rencontre de mini-foot.
Le groupe décide de retarder le coup d'envoi de trente minutes, à 21h une assistance honnête occupe les gradins.

Dans la saga coverbands, Téléphone n'est pas la formation qui bat tous les records,  il existe toutefois quelques audacieux, e a  Taxiphone, Mégaphone,  T-léphone Export, un Hygiaphone normand et un Hygiaphone wallon, né en 2008.
Pas de  Corine Marienneau sur scène, mais cinq parents de Graham Bell, venus s'établir en Wallifornie, comme parmi eux tu savais qu'il y avait Laurent Debeuf à la guitare ( vu et apprécié avec The Lovecats plays The Cure), tu t'attendais à une prestation convenable, n'anticipons pas!

A la batterie, Christophe Minne qui, mine de rien, abat du bon boulot, Dan Hennaut est le second guitariste, Stéphane Lefèvre tient la basse, ils soutiennent le maître-chanteur/manager, Marc Kisiela.
Mise en condition  cathédrale de Renipont, les fantassins déboulent et attaquent ' Crache ton venin'.
Rien à dire, les musicos s'en tirent plutôt bien, par contre le chant affecté du brave monsieur aux tempes grises, affublé d'un foulard très seyant, énerve instantanément.
Tu n'y crois pas une seconde quand il gazouille ...crache ton venin!
Allez, tous en voiture, dit-il pour introduire ' Métro c'est trop'.
Même scénario, tu ne vois pas vraiment Marc Kisiela grimper sur les barricades et  défier les poulets, il risque de se casser un ongle.
Détour par le bar, une bière, le lapin-serveur te sourit, comme toi,  il a pigé que ce concert ne va pas entrer dans les annales.
Bonsoir Zik, bonsoir Zak,  bienvenue dans le monde de Téléphone,  il massacre 'Argent trop cher'.
Tu dis, Coluche?
C'est quoi, ce pantin?
T'es sévère!
Un relevé de titres?
'Prends ce que tu veux', le French funk 'Tu vas me manquer', ' La bombe humaine' se suivent.
Pourquoi penses-tu à Moravia?
Le Mépris?
Non, l'Ennui!
Laurent Debeuf a beau aligner de petits soli efficaces, la mayonnaise ne prend pas.
Le dandy vieillissant se laisse choir sur les genoux pour terminer 'Téléphomme', tu retournes au bar, Annick soupire, Manu est parti engloutir une saucisse, le lapin-serveur te paye une bière, sur scène, ils enfilent 'Le silence', 'New-York avec toi', 'Ça c'est vraiment toi' ta préférée, '66 heures' , ' Dure limite' et ' Les plages'.
Oui, Annick?
Le Zik Zak a fait sa B A de l'année en les payant.
Ecoute, mon chou, je peux pas rester sur la plage, j'ai oublié mon costume de main, je jette l'éponge, j'en bois encore une pour noyer mon chagrin et je m'en remets au GPS pour me ramener en Flandre.
Tu dis?
Salaud!
Aucun remords!